Menu
TELT

L'Etat est, pour la France, l'unique actionnaire, à hauteur de 50 %. L'Italie pour sa part est représentée par FS (chemins de fer italiens) également à hauteur de 50 %. Ce nouveau promoteur succède à la société LTF (Lyon Turin Ferroviaire) qui, d'octobre 2001 à février 2015, a mené les études et travaux de reconnaissance.

La section transfrontalière de la nouvelle liaison Lyon-Turin a une longueur d'environ 65 km entre Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie et Susa/Bussoleno en Piémont. L'ouvrage principal de cette section est le nouveau tunnel de base bitubes de 57,5 km, qui permettra de réaliser d'importantes économies, notamment énergétiques et de garantir les meilleures conditions pour la fiabilité, la rapidité et la sécurité du transport ferroviaire aussi bien pour le fret que pour les voyageurs.
La liaison Lyon Turin sera un élément-clé du nouveau Réseau transeuropéen de transport (RTE-T).